FAIRE FACE A L’AVENTURISME.

Voilà plus d’un an qu’a été mise en place la Communauté urbaine GPS&O à la place de la Camy. Elle ne cesse d’afficher au grand jour son incompétence. Ses orientations sont aventureuses, peu soucieuses des besoins de ses 405 000 habitants, avec des incidences incertaines pour les communes devenues plus dépendantes.

Ainsi, pour la première fois depuis bien longtemps, notre Ville a dû différer son Débat d’orientation budgétaire en février et le vote de son propre budget en mars dans l’attente de choix communautaires indécis.

Un contrôle citoyen de ces dérives s’impose.

[/et_pb_text] [/et_pb_column] [/et_pb_row] [/et_pb_section]

Share This

Share this post with your friends!