Tribune d’EGC – décembre 2017

La démocratie municipale dans le viseur !

C’est tout nouveau, ça vient de sortir: il est maintenant interdit de poser des questions sur ce qu’on appelle les «décisions» du maire dans les commissions de travail qui préparent le Conseil municipal.

Depuis 2013, la vie politique de la municipalité régresse: où va donc s’arrêter ce minutieux travail de sape de l’opposition. La cible, c’est l’information: les conseillers municipaux d’opposition n’ont plus accès à internet dans leur local; les choix faits par le maire sont découverts après coup dans la presse ;etc.

La monarchie, dans une ville royale.

Joël Mariojouls (Ensemble pour une gauche citoyenne)

Mise en joue fictive de Nathalie Coste au Conseil municipal

COMMUNIQUE D’ENSEMBLE POUR UNE GAUCHE CITOYENNE

Le groupe Ensemble pour une gauche citoyenne tient à rendre publique son amère indignation suite à une mise en joue, suivie d’un tir fictif pathétiquement mimés par une conseillère municipale de la majorité à l’égard de Nathalie Coste, élue, lors de son intervention au conseil municipal du lundi 9 février 2015 portant sur la sectorisation des écoles.

Ses membres sont abasourdis par la grossièreté et la brutalité que cela induit de la part d’une élue de la République, représentante de la majorité municipale. Alors que les valeurs de la démocratie et de la République nécessitent d’être réaffirmées par tous, le groupe Ensemble pour une gauche citoyenne déplore qu’elles soient bafouées à ce point au coeur de l’Assemblée délibérante de la ville.